Actualités sur la Vape - Revue pour Vapoteurs & tests eliquides

La vape et l’écologie

Les bons gestes pour respecter la planète

La vape et l’écologie
Plus on avance dans le temps et plus les cigarettes électroniques sont performantes avec une durée de vie allongée. Les cigarettes électroniques limitent à l’environnement tous ces mégots de cigarettes classiques abandonnés par les fumeurs. La vape serait donc, à première vue, plus écologique que le tabagisme.

Mais depuis la mise en place de la TPD – Tobacco Products Directive, la Directive sur les Produits du Tabac – en Europe, la donne a changé. La nicotine a disparu de toutes les fioles d’e-liquide de plus de 10 ml. Lorsque vous achetez un flacon supérieur à 10 ml, vous devez aussi acheter un booster de nicotine si vous voulez que votre e-liquide en contienne. Ecologiquement, ce n’est pas le meilleur compromis. Avec la TPD, la vape est-elle devenue moins écologique que ce que l’on peut penser ?

La réponse n’est pas si simple. Il y a de nombreuses choses qui peuvent faire pencher la balance de chaque côté. Nous allons parler ici, de celles qui la font pencher du côté de l’écologie, comme le Do It Yourself, le DIY pour les connaisseurs.

Qu’est-ce que le DIY et pourquoi peut-il être écologique ? C’est la pratique qui consiste à faire ses liquides pour cigarette électronique soi-même. Pour se faire, il faut acheter une base PG/VG, un arôme en fonction de la saveur voulue et accessoirement des boosters de nicotine en fonction du dosage de nicotine désiré. Ensuite il faut ajouter l’arôme à la base PG/VG et, si besoin, la nicotine, en respectant des dosages bien précis.

Le côté écologique de cette pratique est présent dans le fait que les consommateurs vont pouvoir créer des liquides en grand format, ce qui va leur permettre d’augmenter leur autonomie en eliquide et limiter les déchets liés aux nombreuses fioles jetées une fois finies.

Concernant ces fameux flacons, leur recyclage est une autre histoire… Les fioles que vous pouvez jeter avec les autres déchets de type emballages sont celles qui n’ont pas été mises en contact avec de la nicotine. Par exemple : un flacon de 50 ml de votre liquide préféré que vous avez acheté en septembre 2020, vous pourrez le jeter dans votre poubelle de tri. En revanche, si votre fiole a contenu de la nicotine ou s’il porte sur son étiquette les pictogrammes « nocif » ou « toxique », elle ne doit pas être jetée dans la poubelle de tri de votre foyer, parce qu’elle ne sera pas recyclée. Heureusement pour vous et pour l’environnement, de nombreux magasins de cigarettes électroniques mettent à disposition des bacs recueillant les fioles usagées. Le magasin enverra ensuite tous les flacons vides dans un centre de recyclage pour qu’ils soient traités et recyclés. Un geste simple à adopter à chaque fois que vous allez dans votre boutique refaire votre stock de e-liquides !

Pour toujours plus d’économie de plastique, il est certain que vous connaissez la mode du vrac ? Le liquide s’y met ! En apportant votre flacon réutilisable, qu’il soit en verre ou en plastique, vous pouvez, dans certaines boutiques, vous réapprovisionner en liquide, tout cela en libre-service, avec des distributeurs qui sont mis à disposition. Bien-sûr, c’est payant et le prix est placé en fonction de la quantité de liquide distribuée.

Notre petite astuce gratuite pour tout le monde et surtout les débutants de la cigarette électronique : Si vous souhaitez essayer une nouvelle saveur de liquide, vous pouvez commencer par prendre une fiole de 10 ml. Et si ce goût vous plait, que vous souhaitez en faire votre all-day en le consommant régulièrement et en grande quantité, n’hésitez pas à le prendre en grand format. De plus en plus de boutiques en proposent, que ce soit des bouteilles en plastique ou même en verre pour certain. Cela limite les déchets et financièrement vous vous y retrouverez !

Aussi, évitez les box avec batterie intégrée ! En effet, lorsqu’elles ont un problème de fonctionnement vous allez avoir tendance à jeter toute la box, il vaut mieux privilégier les box avec accus. Ces accus, un peu plus gros qu’une pile, viennent se ranger dans votre cigarette électronique en toute discrétion. Quand le niveau de batterie est bas, il suffit de le placer dans un chargeur le temps qu’il se remplisse. Pour optimiser le tout, vous pouvez avoir deux accus (ou plus, si vous le souhaitez) : quand l’un n’a plus de batterie, utilisez le deuxième pour permettre au premier de se recharger.

Ainsi, vous n’avez pas à jeter toute une box qui fonctionne bien, exceptée la batterie, et vous faites plaisir à votre porte-monnaie. D’autant plus que la plupart des magasins de cigarettes électroniques sont dotées de bacs de recyclage ! Ainsi, lorsque votre accu sera en fin de vie vous pourrez venir le déposer dans l’un de ces bacs afin qu’il soit envoyé au centre de tri.

Comme vous avez le voyez, allier l’écologie et la vape, c’est faisable. Il suffit juste de changer certaines de vos habitudes concernant la vape et de se familiariser à plein de petits gestes du quotidien et le tour est joué !
offre le petit fumeur
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article