Actualités sur la Vape - Revue pour Vapoteurs & tests eliquides

Au Royaume-Uni, un essai de faisabilité pour donner des cigarettes électroniques aux fumeurs sans abris

Au Royaume-Uni, un essai de faisabilité pour donner des cigarettes électroniques aux fumeurs sans abris
Décidément la Grande Bretagne n’en finit pas de promouvoir la vape afin d’aider toute la population à arrêter de fumer. Alors que leur taux de tabagisme continue de descendre chaque année (un peu moins de 15% de fumeurs, soit l’un des plus bas du monde), le Royaume-Uni continue en essayant d’amener une population plus touchée par le tabac à arrêter grâce à la vape.

Les adultes sans domicile fixe fument quatre fois plus que la moyenne nationale. Le tabagisme est l'une des principales causes d'inégalité en matière de santé et les décès liés au tabagisme sont deux à trois fois plus élevés parmi les groupes défavorisés. Les personnes appartenant aux groupes les plus défavorisés sont également plus fortement dépendantes de la nicotine, font moins de tentatives d'arrêt et réussissent moins bien lorsqu'elles font une tentative. La prévalence du tabagisme parmi les sans-abris a été estimée à environ 78 % au Royaume-Uni, selon homeless.org.
Au Royaume-Uni, un essai de faisabilité pour donner des cigarettes électroniques aux fumeurs sans abris

L’essai de faisabilité :

L'objectif de cet essai était d'évaluer la faisabilité de fournir des kits de démarrage gratuits de cigarettes électroniques aux fumeurs accédant aux centres pour sans-abri et d'estimer les paramètres pour éclairer un éventuel futur essai plus large.

Dans cet essai de faisabilité, quatre centres pour sans-abri en Grande-Bretagne ont été alloués de manière non aléatoire à des aides d’arrêt de tabac habituelles (UC) ou de cigarettes électroniques (EC).

Les fumeurs fréquentant les centres ont été recrutés par le personnel. Les participants au UC (32 participants) ont reçu des conseils pour arrêter de fumer et une signalisation vers le service local de lutte contre le tabagisme.

Les participants à l’unité EC (48 participants) ont reçu un kit de démarrage vape et un approvisionnement de 4 semaines en e-liquide.

L'intervention de la cigarette électronique a été bien accueillie avec des effets négatifs minimes et très peu de conséquences imprévues (Perte, vol, ajout de substances illicites).

Dans les deux cas de l'étude, les scores de dépression et d'anxiété ont diminué au cours de la durée de l'étude. Les scores de dépendance aux substances sont restés constants.

- Ceux qui ont reçu le kit CE : l’abstinence validée à 24 semaines était de 11%. 43% des participants ont réduit de plus de 50% leur consommation de tabac.

- Ceux de l’unité UC : 0% d’abstinence et 25% de réduction pour l’unité UC.

« Fournir un kit de démarrage pour cigarettes électroniques aux fumeurs sans abri était associé à des taux de recrutement et de rétention raisonnables et à des preuves prometteuses d'efficacité et de rentabilité. »

Utilisation, effets et conséquences involontaires de la cigarette électronique dans le bras CE :

À 4 semaines, parmi les participants aux rendez-vous de suivi :

- 8% participants ont déclaré avoir perdu leur cigarette électronique.

- 8% ont déclaré qu'elle avait été volée.

- 3% avait échangé et 36% ont indiqué qu'il s'était cassé.

- 8% ont déclaré avoir acheté leur propre EC à 4 semaines, 12% à 12 semaines et 31% à 24 semaines.

Les effets négatifs autodéclarés étaient rares avec un score moyen en pourcentage de 13,73 à 4 semaines. L'effet négatif le plus élevé était la nervosité suivie des maux de tête En termes d'effets positifs, le score total moyen en pourcentage était de 49,51%.

Les scores d'anxiété et de dépression ont montré une baisse constante du début de l’étude au suivi de 24 semaines.
Au Royaume-Uni, un essai de faisabilité pour donner des cigarettes électroniques aux fumeurs sans abris
« L’étude a démontré des preuves prometteuses de l'acceptabilité et de l'efficacité de l'offre de kits de démarrage de cigarettes électroniques gratuits aux fumeurs accédant aux centres pour sans-abri, un groupe parmi les plus vulnérables et les plus difficiles à atteindre au Royaume-Uni. Les résultats de l'étude seront utilisés pour aider à éclairer la conception d'un essai principal visant à explorer définitivement l'efficacité de la fourniture de kits de démarrage de vape aux fumeurs accédant aux services pour les sans-abris pour sevrage tabagique au Royaume-Uni. »

Chapeau bas au Royaume-Uni qui n’a de cesse de mettre en place tout ce qui est possible pour réduire le tabagisme : il déploie beaucoup d’argent, d’ingéniosité et de moyens afin d’aider les fumeurs à arrêter. Prenons exemple sur eux !


Lien de l’étude : Journals
offre le petit fumeur
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article