Actualités sur la Vape - Revue pour Vapoteurs & tests eliquides

Le mode d’emploi du méca

Le mode d’emploi du méca
Des questions qui reviennent à chaque fois : quelles différences entre méca et électro ? Le méca me fait peur, etc…

S’ensuit généralement un nombre incalculable de théories sur la loi d’ohm, l’inconscience, la dangerosité, la bêtise… autant de commentaires émanant la plupart du temps de vapoteurs brillants d’incompétences, mais fort du savoir que leurs donne les réseaux sociaux et autres reviewers sur le net.

Je considère que je parle à des adultes responsables équipés, en tant que tels, d’assez de matière grise pour comprendre ce qui va suivre. A savoir, ce qu’est un circuit électrique et son mode de fonctionnement .

Qu’est-ce qu’un mod méca ?

Le mode d’emploi du méca
C’est très simple, un mod méca n’a pas d’électronique. Il permet le fonctionnement direct d’un accu à un atomiseur, que ce soit sur une box (avec des lamelles de cuivre ou d’argent) ou sur un tube hybride qui met en contact le pin positif de l’atomiseur avec le négatif de l’accu. C’est tout bêtement l’expérience de science physique de 6ème ou 5ème consistant à relier une ampoule à une pile, avec deux fils électriques. Quand ils sont en contact ça s’allume et quand on l’enlève ça s’éteint.

Quelle est la différence avec un mod électronique ?

Le mode d’emploi du méca
La seule différence est l’exploitation de l’accu.

En méca, on vape directement sur la tension résiduelle de l’accu, exprimée en volts. Pleine charge, l’accu est à 4.2 volts et la tension va diminuer au fur et à mesure que l’on vape. En clair, plus on vape, moins il y a de jus lol.

Avec l’électro, c’est l’inverse. Vous demandez une puissance en watts à votre box et elle va vous l’envoyer au fur et à mesure que les accus se déchargent. C’est là que rentre en jeu l’électronique, telle un turbo elle boost le signal et envoie le jus nécessaire.

Quel intérêt de vaper avec un mod méca ?

Le mod méca apporte la fameuse vape lisse.

En effet, comme on vape directement sur l accu, (et sans électronique embarquée) il nous envoie ce qu’il a dans le ventre.

L’électro au contraire envoie des pics de tension pour garder la puissance demandée, ce qui a pour effet de hacher la vape.

Le méca offre donc une sensation de vape plus moelleuse, plus douce.

Pour résumer, le gain de qualité de vape en méca est perceptible.

Idées reçues :

Le méca c’est compliqué !

La difficulté du méca réside dans le fait qu’un coil non adapté induit un effet diesel.

En effet, il ne sera pas possible de passer outre cette erreur par un ajustement de la puissance de la box. Mais pour faire simple très simple, prenez toujours du fil qui chauffe vite : Ni80, Ni90, au SS 316l. Oui, on dirait des marques de voiture, mais je vous assure, tentez autre chose que le kanthal sur du méca et vous l’adopterait bien vite.

Le méca c’est dangereux…

Cette affirmation m’embête un peu. On est doté d’intelligence et on sait s’informer, rechercher, analyser et comprendre.

1 / La loi d’ohm :
Le mode d’emploi du méca
Elle permet de calculer la résistance minimale suivant nos accus et accessoirement savoir calculer le nombre de watt que notre méca va envoyer. Beaucoup de tutoriel sont accessibles.

En clair, ton montage respecte la capacité de ton accu ou pas, ce n’est pas bien compliqué. S’il ne la respecte pas, tu crées un danger, il me semble plus sage de rester dans les limites indiquées sur l’accu.

Je n’oublie pas de vous renvoyer à Mooch et ses célèbres tableaux (voir en bas de l’article). Le bon accu, c’est celui qui te permet de respecter la loi d’ohm.

2 / Les autres sources de danger :
Le mode d’emploi du méca
La première source de danger en méca, mais c’est aussi vrai pour toutes choses, c’est l’utilisateur.

Tu n’es jamais à l’abri d’un accu mal en point, déchiré à la sortie du chargeur, de la box qui switch dans ta poche.

Ta sécurité, c’est ton contrôle et ta vigilance.

En résumé : du bon sens offre les meilleures garanties possibles.

Par exemple, quand tu switch et que ça chauffe, il faut arrêter immédiatement, c’est logique et c’est là où tu éviteras un bon nombre d’accident. Tu arrêtes, tu retires l’accu et tu vérifies ton montage car tu en demandes trop à ton accu !!!

Le méca, ce n’est pas pour les vapoteurs débutants !

Parce que la dernière box à la mode, qui délivre 300 watts, est-elle bonne à mettre dans toutes les mains ? Je ne pense pas, tout comme je ne pense pas que l’on doit commencer par le méca.

En toute objectivité ne sommes-nous pas doté de raison ?

Avec tout ce qui a été dit plus haut et en faisant attention, je pense que l’on peut vaper en méca en toute sécurité.

Quelle que soit son expérience, il faut éviter d’avoir peur pour rien juste se documenter, analyser, comprendre, demander et ce dire que, comme pour une arme "une arme n’est pas dangereuse, seul l’incompétent qui la tient est un danger".

Le méca, de la même façon, a des signes avant-coureurs. Pour prévenir l’accident (un accu qui chauffe, un mode qui chauffe) stoppez tout ! Enlevez l’accu et refaite votre montage.

Ne dépassez jamais la limite de vos accus, ne descendez pas trop bas et surtout il faut se documenter, s’informer, poser des questions et vous verrez la vape sera meilleure et plus goûteuse.

Découvrez de nouvelles joies de la vape !
Le mode d’emploi du méca
Le mode d’emploi du méca
offre le petit fumeur
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Shaigan 14/12/2020 09:20

Mesh on mech, for ever !