Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualités sur la Vape - Revue pour Vapoteurs & tests eliquides

La Belgique durcit sa loi contre le tabac mais n’encourage toujours pas la cigarette électronique

La Belgique durcit sa loi contre le tabac mais n’encourage toujours pas la cigarette électronique
La Belgique va augmenter les prix du tabac par pallier voulant imiter ses voisins européens. Mais contrairement à d’autre pays, elle ne veut pas miser sur la cigarette électronique pour lutter contre le tabac.

On peut d’ailleurs se rappeler que durant le confinement, les eshop sont restés fermés considérés comme non essentiels contrairement à la France. L'arrêté royal du 28 octobre 2016 interdit en effet la vente en ligne de cigarettes électroniques et des flacons de recharge avec nicotine. "La Belgique interdit la vente en ligne de e-cigarettes et leur importation par des webshops étrangers. Les vendeurs belges ne peuvent plus commercialiser de cigarettes électroniques ni leur recharge sur internet. Tant en Belgique qu’à l’étranger", précise le centre européen des consommateurs sur son site internet.

Impossible donc pour les consommateurs belges de se tourner vers des boutiques en ligne de vape pour se fournir en e-liquide, "Dois-je recommencer à fumer la cigarette normale ?".

Sous dérogation, les eshop ont pu organisés des clicks and collect, mais pour inciter les gens à arrêter le tabac ce n’est pas gagné…

Dans le programme du gouvernement d’Alexander De Croo figure le projet d’augmenter durant trois ans les accises sur le paquet de cigarettes. Dès le 1er janvier 2021, le paquet de 20 cigarettes coûtera 7,50 euros au lieu de 6,80 euros.

Martial Bodo, tabacologue à l’Institut Jules Bordet : « Je suis tabacologue, mais aussi psychologue comportementaliste, et en ce qui me concerne la cigarette électronique, d’un point de vue pulmonaire et d’un point de vue de facteurs risques sur la santé, nous avons des différences par rapport à l’inhalation de la fumée et des carcinogènes. Mais somme toute, d’un point de vue d’encombrement comportemental, quand on veut s’en libérer, c’est parfois insuffisant. Par contre, si on veut être encore un consommateur, mais à moindres risques, la cigarette électronique est un plan B qui n’est peut-être pas inutile ».
La Belgique durcit sa loi contre le tabac mais n’encourage toujours pas la cigarette électronique
De même, la publicité sera interdite ainsi que de fumer dans une voiture avec un mineur à bord. Les deux propositions de loi s'appliquent à tous les produits du tabac, y compris la cigarette électronique.

Certains essaient de faire entendre un autre point de vu tel que Frank Baeyens, professeur de psychologie. Il explique dans une tribune que « le gouvernement belge fait fausse route en dressant un cordon sanitaire autour de la nicotine ».

Le professeur Baeyens étudie actuellement l’efficacité, les avantages et les inconvénients des cigarettes électroniques, tant dans le cadre d’études contrôlées en laboratoire que d’essais cliniques contrôlés et randomisés. Il est reconnu comme un expert incontesté de la question.

Réputé et écouté, donc, une de ses prises de parole publique n’est jamais anodine. Surtout quand il prend une position visible et critique sur la gestion gouvernementale.
La Belgique durcit sa loi contre le tabac mais n’encourage toujours pas la cigarette électronique
Il en conclut donc que la stratégie de stigmatisation de la nicotine n’est pas la bonne, puis souligne les résultats prometteurs obtenus par la mise en place du « Tobacco harm reduction », soit la consommation de nicotine par des moyens plus sains que la cigarette, comme par exemple le vapotage.

Pour plus d’informations : En Belgique le professeur baeyens propose une strategie efficace sur le vapotage

Le combat n’est pas gagné pour les belges. En misant uniquement sur des augmentations de taxes et des mesures restrictives, la Belgique risque de se retrouver avec une augmentation du marché noir de la cigarette comme en France.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article