Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualités sur la Vape - Revue pour Vapoteurs & tests eliquides

Le CBD arrive sous forme de SNUS

Le CBD arrive sous forme de SNUS
Lancée en Europe en fin d’année dernière, la marque de sachets de CBD à usage buccal Cannadips (SpectrumLeaf) est disponible dans plus de 1 000 points de vente répartis dans sept pays.

À savoir l’Allemagne, la Suisse, l’Autriche, la République tchèque, l’Estonie, le Royaume-Uni et les Pays-Bas, annonce une dépêche AFP.


Inspirés à l’origine par le concept de snus (sachets de poudre de tabac que l’on met en bouche et que l’on trouve en Suède, Norvège, Suisse et aux États-Unis), les sachets de CBD Cannadips sont sans tabac, sans nicotine et sans THC. Cela permet aux consommateurs de snus de passer à un produit de substitution sans changer leurs habitudes d’utilisation d’un sachet à usage buccal.

Les adeptes actuels du CBD peuvent également faire ainsi l’expérience d’une autre possibilité entièrement naturelle, végétalienne, discrète et à action rapide. Une telle combinaison d’offres continue de susciter l’intérêt de bon nombre de points de vente au détail à proposer des Cannadips, reprend la dépêche.

Les exemples actuels vont de grandes chaînes comme K-Kiosk en Suisse et Circle K en Estonie, à des détaillants spécialisés plus petits à Prague et Amsterdam.

« Chaque région européenne a sa propre individualité en matière de réglementation et de comportement des consommateurs pour ce qui est des produits à base de CBD. C’est pourquoi il a été crucial que nous nous engagions auprès de partenaires locaux expérimentés et travaillions en étroite collaboration avec eux pour lancer Cannadips en conséquence » explique le PDG de SpectrumLeaf, Felix Sundström à l’AFP.

« Nous pensons que la transparence et la formation sur les produits sont essentielles pour une marque comme Cannadips, en raison de son format spécifique en sachet et de la nature de notre secteur. C’est pourquoi nous partageons ouvertement en ligne les résultats de laboratoire pour chaque lot et veillons à ce que les distributeurs et les consommateurs aient accès aux informations sur l’utilisation des produits et aux FAQ ».


Source : Le monde du tabac

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article