Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualités sur la Vape - Revue pour Vapoteurs & tests eliquides

Chronique d'un fumeur devenu vapoteur - Découverte de la cigarette électronique

Chronique d'un fumeur devenu vapoteur - Découverte de la cigarette électronique
Si vous voulez savoir comment j'en suis arrivé jusqu'ici, je vous invite à lire les précédents articles de notre chronique d'un fumeur devenu vapoteur.

J’ai maintenant 23 ans et je suis toujours un fumeur de blonde. Un jour lors d’une soirée dans un bar avec des amis. Je me dirige vers le fumoir pour fumer ma clope avec ma bière, quand quelqu’un a sorti un objet de couleur métallique de poche. Mais qu’est-ce que c’est ? Un stylo ? Un grand briquet ? Je le vois appuyer plusieurs fois dessus puis la mettre à la bouche et sortir un important nuage de fumée. Mais comment c’est possible de faire la même chose qu’un fumeur mais avec plus de fumée ? Comment ça marche ?

Ma curiosité était trop grande, je vais alors vers ce fumeur bizarre, pour lui demander ce que c’était.

- Excusez-moi, qu’est-ce que vous tenez dans votre main et qui fait de la fumée ?

- Ça, c’est une cigarette électronique, c’est ce qui me permet de moins fumer voir pas fumer de la journée.

- Mais ça marche comment M’sieur ?

- Je ne pourrais pas te dire le fonctionnement, tout ce que je sais c’est que ça coûte moins cher et que ça me permet de pas puer de la gueule et des cheveux.

Quelle découverte j’avais fait. J’étais en train de me renseigner pour arrêter de fumer ou diminuer ma conso, et je tombe sur cette personne qui vient de me dire qu’il fumer moins grâce à un objet électronique.

Le lendemain je me suis rendu dans le bureau de tabac de ma ville et je vis sur le comptoir un présentoir avec écrit dessus : « cigarette électronique Cigalike, 10€ avec une fiole de e-liquide tabac blond ». Je saute dessus et achète une cigarette électronique et un paquet de cigarette industrielle.

Elle ressemblait à une vraie cigarette, la couleur orange du filtre, la partie blanche qui rappelle la feuille, et le bout qui s’allume rouge quand on tire dessus. Je lis le manuel d’utilisation, il fallait imbiber le coton avec une seringue. Simple comme bonjour ! Les premières taffes étaient dégueulasse, les autres aussi en y repensant. Et la batterie ne durait vraiment pas longtemps. J’ai fumé ça pendant quelques jours et effectivement je fumais moins de cigarette indus, quel exploit. Mais j’avais encore besoin de fumer des « vraies cigarettes ».

J’ai tapé cigarette électronique sur internet, et je me suis aperçu qu’il existait des magasins spécialisés qui ne vendait pas de tabac mais uniquement des cigarettes électroniques et des liquides. Il existait vraiment un marché parallèle à la cigarette ? il fallait que je voie ça de mes propres yeux. J’étais fin prêt à décrocher définitivement de la clope, cette merde qui me rendait malade, et qui dérangeait énormément ma famille et mes amis non-fumeur.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article