Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualités sur la Vape - Revue pour Vapoteurs & tests eliquides

Test - Pod - Orion Q de chez Lost Vape

Test - Pod - Orion Q de chez Lost Vape

Introduction :

What's up les guys (et les girls évidemment) ! Comment vas-tu ? Bon, j'ai une confidence à te faire, j'ai testé un pod... Eh oui, le barbu, celui qui ne vape que sur du matériel de bourrin, a testé un pod... Et il n'a pas détesté ça ! Je vais tout te raconter, mais ne me juge pas, d'accord ? C'est parti pour la revue du Orion Quest de chez Lost Vape !

Packaging :

Test - Pod - Orion Q de chez Lost Vape
Bon, tu as vu la photo, tu vas avoir cette boite. Logique. À l'intérieur, tu retrouveras ton pod démonté (soirée arrosée à Pod Valley apparemment), batterie et cartouche, une boite contenant le câble micro usb de recharge, le cordon tour de cou, la notice explicative, la carte de garantie, et une carte de mise en garde pour l'utilisation du pod.

Rien de bien fou, mais suffisant pour l'utilisation première de ce pod qui sera ton arrêt du tabac, bah oui hein, ce n’est pas juste pour faire joujou avec la vapeur !

Fiche technique :

- Puissance variable : Non, il s'adaptera à la résistance installé
- Type connexion : Pod
- Modes : 1 seul mode d'utilisation
- Écran : Pas d'écran
- Dimensions : Hauteur 93 / Largeur 13,5 / Longueur 37 mm
- Poids : 87 g
- Batterie : 950 mAh intégrés
- Résistance : Cartouche 1 ohm
- Drip tip : 510 et fixe
- Contenance : 2 ml
- Airflow : Réglable sur le drip tip
- Rechargement : Par Micro USB
- Matériel : Acier inoxydable
- Protection : Toutes les protections

Design :

Pour le coup, Lost Vape reste fidèle et nous propose un pod au look bien sympathique. Pour ma part, je l'ai pris en Bleu, avec des motifs sous un autocollant « nid d'abeille » qui lui donne tout l'air d'un mod, comme ses grands frères !

Tu trouveras le drip tip en delrin sur la partie haute, propriétaire (en gros, c'est le seul que tu pourras mettre dessus, ça tombe bien, il ne s’enlève pas de la cartouche) en dessous, son airflow réglable, et juste à côté une molette cranté permettant l’accès au réservoir de liquide. Pas mal hein ? En gros, si tu as déjà testé d'autres pods, tu t'es souvent rendu compte que ça pisse énormément par le dessous, ici ce ne sera pas le cas. Joint torique sous la molette de remplissage, airflow sous le drip tip, autant de précaution qui font de ce pod quelque chose d'agréable, et pas un matériel rempli de liquide visqueux à la fin de la journée.

La cartouche, 2ml de contenance, 1 ohm, et c'est cette partie qui sera le consommable de ton nouveau pod. En gros, tout se passe là-dedans, le réservoir à liquide et la chambre d'atomisation avec la résistance et cette grosse bourre de coton que tu verras à travers. Une fois les 2 semaines passé MAXIMUM (alors oui, je vais être chiant, mais un vieux sage de la vape disait qu’une résistance, c'est quand même un nid à microbes. Tu y mets ta bouche, ça chauffe, ça traîne dans ta poche, donc au bout de 2 semaines, la résistance se change). Ici, les gros avantages, c'est que tu changes tout, donc le réservoir, la résistance, le drip tip, en gros, toute les deux semaines, tu as un réservoir propre et neuf pour pouvoir vaper en toute sérénité et proprement.

La batterie, à première vue, elle parait minuscule, c'est un pod me diras tu, mais j'ai été choqué de la taille de cette dernière, c'est vraiment un petit machin (ouh la honte !) mais tellement simple d'utilisation ! On y reviendra d'ailleurs dans la partie fonctionnement ! Tu retrouveras dessus un bouton ovale qui coulisse sur ressort pour l'insertion de ta cartouche, ton bouton fire (je rappelle, fire = bouton d'utilisation), le port micro USB, une led pour le niveau de batterie ET C'EST TOUT et tant mieux ! Un pod c'est un pod, ça doit rester simple et efficace, et là on y est !

J'ai pour ma part, vraiment bien aimé son petit look de grand, avec ses designs en nid d'abeille, je te balance même une photo en gros plan de la batterie !
Test - Pod - Orion Q de chez Lost Vape

Fonctionnement :

Bon, là tu vas vite voir que c'est typiquement le genre de matériel si tu n'as pas envie de te prendre la tête, d'utiliser ta cigarette électronique pour son intérêt premier qui est l'arrêt du tabac.

Pour installer la cartouche, c'est très simple, tu prends la cartouche (bah ouais, et c'est tout, voilà ! Salut et à la prochaine !)

Tu viens tirer le bouton ovale cranté vers le bas, et tu te rends compte qu’il y'a une petite pièce métallique qui rentre dans la batterie (comme toi quand tu as froid), tu maintiens ce bouton vers le bas, tu présentes la cartouche en biais à l’opposé de cette pièce métallique actionné par le bouton, et tu viens glisser le pod dans tout ça. De façon écrite, ça paraît fastidieux, ça tombe bien, en bas de ce paragraphe, tu auras quelques photos pour te montrer comment installer la cartouche. Pour le remplissage, tu dévisses la petite roue crantée à côté du drip tip, et tu viens remplir ton réservoir de 2ml, simple encore une fois.

Pour le fonctionnement de la batterie, tu appuies 4 fois sur le bouton fire, la led située au-dessus clignote, et c'est tout, tu vapes, c'est simple n'est-ce pas ?

La led a sa petite utilité, elle représente ton niveau de batterie, en 3 parties :

- Led Bleu : entre 64 à 100% de batterie
- Led Violette : entre 18 et 64% de batterie
- Led Rouge : entre 0 et 17% de batterie, là, tu sors ton plus beau chargeur mural, 1A maximum, et tu charges ton nouveau jouet ! (Le pod hein, le pod...)

Allez, je te balance les photos explicatives pour la mise en place de la cartouche, merci barbu n'est-ce pas ?
Test - Pod - Orion Q de chez Lost Vape

Test :

J'ai utilisé ce pod durant 1 semaine avant de te faire cette revue, et il en découle ces quelques points.

Déjà, la batterie, son niveau d'autonomie paraît peu, mais avec une résistance en 1ohm (et c'est la seule résistance installable dessus, les 0,25 et 0,50 étant réservées au Orion avec DNA qui est un autre pod de la marque) je fais facilement ma journée, bon je ne vape pas que dessus, mais le système a était optimisé pour avoir l'autonomie d'un paquet de clopes, tu remplis 2 fois ton réservoir sur la journée, tu auras donc 4ml de jus, et une batterie de 950 mAh, et ça te fera ta journée d'ancien fumeur de 19 cigarettes. Propre, non ?

Niveau quantité de e-liquide utilisé, comme dis plus haut, je remplis le réservoir 2 fois sur la journée, je trouve que ce pod n'est pas aussi gourmand en jus que d'autres concurrents, ce qui est un bon point pour un système conçu simple et efficace.

Point de vu tirage, on n’est clairement pas sur un matériel aérien pour de l'inhalation direct (tirage avec les poumons et non en pinçant les lèvres), mais plutôt pour du tirage MTL (tirage serré donc, en pinçant les lèvres), n'en déplaise à certains, c'est mon point de vue. Ce n'est pas un matériel pour du chainvape ou du cloud vaping (production de nuages en tirage aérien) mais bel et bien pour une petite vape en tirage serré. L'airflow permet cependant de passer d'un tirage très serré, à un tirage un peu plus décontract, pour le matin par exemple.

Seul point de fonctionnement que j'ai trouvé un peu trop poussé, c'est ce système de cartouche qui se changent en intégralité ; d'accord, comme j'ai dit plus haut c'est vraiment sympa hygiéniquement parlant, mais proposer un système de changement de résistance ET de cartouche aurait été sympa, car d'un point de vue écologique ça va en faire des déchets ici… C'est un peu obliger l'utilisateur à l'achat, bon ce n'est pas du matériel qui coûte un bras, mais c'est toujours plus onéreux qu'une simple résistance.

Pendant mes tests, j'ai réellement malmené le pod, gentiment quand même, mais je l'ai puni dans le respect des saintes écritures tout de même. Couché, retourné la tête en bas, dans la poche, je l'ai mis dans toutes les positions possible (tu sors, je te l'ai déjà dit 10 fois) et ça ne fuit pas, et ça c'est quand même cool ! Quand la plupart des pods actuellement sur le marché ont tendance à lâcher une quantité de liquide, ici il n'en est rien. Juste un petit peu de condensation au niveau de l'airflow après une journée d'utilisation, mais ça reste de la vapeur, et un petit matériel, donc c'est logique.

Points positifs :

- Sa taille, c'est un pod, un vrai
- Son autonomie
- Ses saveurs, pour un pod en MTL j'ai été bluffé
- Son manque de fuite

Points négatifs :

- Son système de résistance inchangeable si on ne change pas la cartouche
- Son tirage (alors je précise, c'est un point négatif pour ma part et ça n'engage que moi et ma vape perso, je n'aime pas les tirages serrer, et dans ma revue je me dois de te donner mon point de vue et mes goûts)
- Son airflow qui est humide en fin de journée

Conclusion :

Test - Pod - Orion Q de chez Lost Vape
Alors alors alors… on arrive à la fin de cet article sur le Orion Q de chez Lost Vape. C'est le deuxième pod que j'ai dans ma « carrière de vapoteur » et c'est mon préféré des deux (le premier étant un Vinci) ; déjà de par sa conception ergonomique, c'est un vrai pod, de petite taille, facile à embarquer et à transporter toute sa journée, avec une bonne restitution de saveurs, une autonomie parfaite pour sa résistance de 1ohm, si je revenais en arrière, même si ce n'est pas ma vape, je le prendrais encore pour le tester, et je me surprend à l'utiliser le soir ou même en voiture, le barbu aurait-il un petit cœur tout doux ? A voir dans les prochains épisodes !

Merci à toi de m'avoir lu, et je te dis à la prochaine pour pleins d'autres revues ! Que tu sois barbu ou imberbe, je t'aime bien, ne t'en fais pas !
mon liquide fr les meilleurs produits de la vape, au prix du web
ici et vap boutique de cigarette électronique à Belleville sur Saône

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article