Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualités sur la Vape - Revue pour Vapoteurs & tests eliquides

Il y aurait une différence entre les chiffres et le nombre réel de fumeurs

Il y aurait une différence entre les chiffres et le nombre réel de fumeurs
Les ventes de tabac ont augmenté de 23,7 % chez les buralistes en avril 2020. La profession s'interroge sur le nombre réel de fumeurs en France.

Déplacements limités, confinés à domicile, frontières fermées : la période du confinement n'a vraisemblablement pas été idéale pour bon nombre de fumeurs. Tout était réuni pour fumer davantage de cigarettes, quel qu'en soit le prix.

En avril, les ventes de tabac ont augmenté de 23,7 % en France dans le réseau des buralistes français qui avaient eu l'autorisation de rester ouverts pendant le confinement, selon les chiffres de Logista, l'opérateur qui livre les bureaux de tabac. Les ventes avaient déjà progressé en mars dont la moitié du mois s'est déroulée en confinement.

À la frontière avec l'Espagne, les ventes de cigarettes ont progressé de 44,9 % entre avril et mars 2020. Le tabac à rouler affiche même une hausse de 73,6 % sur un mois. Néanmoins, les buralistes proches de la frontière allemande affichent les hausses les plus fortes. Faute de pouvoir acheter du tabac, moins cher, en Espagne ou en Andorre, les fumeurs sont allés chez le buraliste du coin. « Nous avons retrouvé les clients perdus », se félicitait début avril le président de la Confédération nationale des buralistes Philippe Coy.

Le chiffre qui intrigue les buralistes

Une hausse spectaculaire qui intrigue les buralistes. Le fabricant Seita/Imperial Tobacco estime que la hausse d'avril, ramenée à la consommation moyenne de 13 cigarettes par jour et par fumeur (chiffres de Santé publique France de 2018), « correspond à 1,9 million de fumeurs français supplémentaires ou de retour sur le marché légal français ». Des chiffres qui prouveraient le contraire, selon le fabricant, du Baromètre annuel Santé publique France de mai 2019, qui indiquait une baisse du nombre de fumeurs en France. En 2018, 32 % des 18-75 ans fumaient du tabac en France ne serait-ce qu'occasionnellement.

Les prix du tabac ont augmenté le 1er mars en France portant le paquet le plus vendu, les Marlboro Red, à plus de 10 euros.


Source : La Dépêche

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article