Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualités sur la Vape - Revue pour Vapoteurs & tests eliquides

Test - Pod - Osmall de chez Vaporesso

Test - Pod - Osmall de chez Vaporesso

Introduction :

Bonjour,

Il y a quelques jours, je vous avais présenté le pod zero. Vaporesso ne s'arrête pas là et continue son développement en proposant un autre type de pod.

Aujourd'hui, dans cette nouvelle review vape, je vais vous parler du tout nouveau pod Osmall. Attention, il vient à peine de sortir et il est encore tout chaud...

Packaging :


Le Pod est livré dans un coffret bleu en carton dépliable.

A l’intérieur, on y retrouve :

- Un pod Osmall
- Un câble de rechargement
- Un réservoir
- Un manuel d’utilisation (de 2 pages en anglais)

Fiche technique :

- Type : Pod
- Chipset : Omni Board min
- Capacité batterie : 350 mah
- Résistance : 1.2 ohm
- Capacité réservoir : 2 ml
- Dimensions : 84.2 / 26.5 / 13.4 mm
- Puissance : 11 Watts
- Inhalation : Indirecte
- Tirage : Automatique
- Matériaux : Plastique
- Remplissage : Par le côté
- Dispose de toutes les sécurités

Design :


Esthétiquement, il a une forme standard, comme les autres pods du marché.

Il est compact et ultra léger avec une taille très minimaliste. C'est parfait pour tenir même dans les plus petites poches.

L'Osmall est en plastique et ses finitions sont correctes comme sait le faire Vaporesso.

On retrouve des nervures sur toutes la batterie pour une meilleure prise en main et un touché agréable.

Le pod se clipse sur la batterie et reste fixé grâce à deux aimants.

L’embout buccal est plat et ergonomique.

Il n'a pas de bouton, juste une petite led qui s'allume quand il est actif et indique la charge.

Le remplissage se fait sur le côté du pod via une petite languette en silicone.

La prise micro USB pour le rechargement est située en dessous de la batterie.

Fonctionnement :


L’utilisation du pod est vraiment très simple.

Pour activer le pod, il faudra enlever l’étiquette qui recouvre les connexions.

La résistance est fixée dans le pod donc quand elle est grillée, on jette l’ensemble.

Pas très écologique mais pratique.

Et c'est tout !!!

Pendant la charge, la led s'allume pour indiquer la charge et se coupe quand elle est chargée.

Le tirage est automatique, il suffit de tirer une bouffée pour vapoter.

Résistance :


La résistance de 1.2 ohm est développée avec un nouveau coton. C'est un mélange de lin et de tissus non tissés, avec cette résistance l’Osmall offre une saveur extrêmement fraîche et pure à chaque bouffée.  

Remplissage :

Une fois de plus, on reste dans le pratique et la simplicité.

Le remplissage se fait par le côté.

Il suffit de retirer la languette en silicone pour accéder au trou de remplissage.

Le trou est suffisamment large pour accueillir n’importe quel embout.

Test :


Sa forme est standard aux autres pods. Il se différencie avec ses petites nervures, ce qui lui donne du charme.

La prise en main est agréable au touché et il ne glisse pas des doigts.

Il est ergonomique et grâce à sa matière en plastique, il est ultra léger.

Il est tellement léger que j’ai failli l’oublier dans une poche.

Le démarrage, du Osmall, se fait facilement et simplement, j'ai retiré le papier sur les connecteurs et j'ai rempli le réservoir. J’ai amorcé la résistance à vide, puis j’ai clipsé le réservoir sur la batterie.

Le tirage automatique est très réactif et intuitif.

La petite led s’allume lors du tirage pour signaler le bon fonctionnement.

Il n’a pas de bouton ou de réglages, vapoter est à la portée de tout le monde.

L’embout buccal est ergonomique et je dois dire qu'il est agréable en bouche.

L'inhalation est serré mais pas trop...

Il ne faut pas s’attendre à sortir des gros nuages, surtout avec une résistance de 1.2 ohm et une puissance de 11 watts. On est donc sur une vape discrète.

Le remplissage est très facile à réaliser, en effet, il suffit de retirer la languette en silicone située sur le côté pour découvrir le trou de remplissage. Il peut accueillir n'importe quel embout... c’est rapide et pratique.

  Lors de mes tests, je n’ai jamais dépassé 3/4 ml par jour. De 3 mg de nicotine je suis monté à 6 mg et j’ai pris un liquide en 50 PG / 50 VG.

L'avantage du Pod, c'est qu'on réduit sa consommation de e-liquide...

Le rendu des saveurs est très correct pour un pod.

L'avantage d'un réservoir amovible, c'est que l'on peut alterner les goûts.

L’autonomie de la batterie est correcte, elle tient facilement une journée. On peut faire environ 250 bouffées.

Avec ses 350mAh, il faudra compter environ 45m pour une charge complète.

Points positifs :

- Petit et ultra léger
- Très simple d’utilisation, pas de bouton et de réglages
- Tirage MTL
- Chargement rapide
- Remplissage facile
- Consomme peu de liquide
- Vape discrète
- Pas besoin de changer la résistance
- Bonne autonomie

Points négatifs :

- N'accepte pas tous les e-liquides surtout avec beaucoup de VG
- Ne conviendra pas aux gros vapoteurs
- Peut manquer de puissance
- Système de résistance scellée pas très écologique

Conclusion :

Le pod Osmall est compact et ergonomique, avec son autonomie d'une journée, il pourra vous accompagner sans se faire remarquer.

Il est idéal pour un primo vapoteur avec son utilisation minimaliste. Il n'a pas de bouton et pas de réglages. Quand la résistance est usée, il suffit de changer le pod. Aucun entretien, c’est le top !

Pratique et efficace, il est parfait pour démarrer dans la vape.

Test - Pod - Osmall de chez VaporessoTest - Pod - Osmall de chez Vaporesso
Test - Pod - Osmall de chez VaporessoTest - Pod - Osmall de chez VaporessoTest - Pod - Osmall de chez Vaporesso
mon liquide fr les meilleurs produits de la vape, au prix du web
ici et vap boutique de cigarette électronique à Belleville sur Saône

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article