Actualités sur la Vape - Revue pour Vapoteurs & tests eliquides

Une entreprise Anglaise offre 4 jours de congés pour ceux qui souhaitent arrêter de fumer

Une entreprise Anglaise offre 4 jours de congés pour ceux qui souhaitent arrêter de fumer
Bon, l'entreprise est située entre Bristol et Londres, à Swindon. Mais cette initiative pourrait donner des idées aux patrons français.

Une initiative qui donnerait envie de jeter son paquet de cigarettes à n'importe quel gros fumeur. Outre-Manche, une entreprise de recrutement britannique, KCJ Training and Employment Solutions, située dans la petite ville de Swindon souhaite récompenser ses salariés les plus courageux. L'idée est de donner quatre jours de vacances supplémentaires aux employés qui arrêtent la cigarette, plutôt que de pénaliser ceux qui continuent envers et contre tout à prendre des "pauses clopes."

Le directeur de l'entreprise, Don Bryden, a détaillé son projet à la BBC, qu'il espère ne pas être discriminant. Il est par ailleurs lui-même un gros fumeur.

Quand vous prenez une pause cigarette, prenez une pause. Mais si vous prenez trois pauses de 10 minutes dans la journée, par an, cela équivaut à 16 jours de travail, pour une journée de huit heures. Et si l'on divise par trois, et que vous ne prenez qu'une seule pause de 10 minutes par jour, cela nous fait environ cinq jours.

C'est un employé qui a lancé la bonne idée

C'est l'un de ses salariés qui a émis l'idée d'obtenir davantage de jours de congés. "On m'a demandé si je donnerais un jour de repos à une personne qui n'a pas fumé depuis trois mois et j'ai dit que oui, bien entendu." Après six mois d'abstinence, comptez un jour en plus. Et au bout d'un an, quatre jours, donc.

Sur Facebook, la démarche, pour le moment peu partagée, a été accueillie avec beaucoup d'enthousiasme. "Pensez à tout ce que vous allez pouvoir faire de ces quatre jours ! Sans compter l'argent que vous allez économiser."




Source : Gent Side
offre le petit fumeur
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article