Actualités sur la Vape - Revue pour Vapoteurs & tests eliquides

Test - Dripper - Turbo de chez Vaponaute

Test - Dripper - Turbo de chez Vaponaute

Introduction :

Bonjour,

Aujourd'hui, je vous propose de prendre place à bord du dripper " Turbo " et de partir pour un voyage dans les nuages avec le fabricant de matériel Vaponaute.

Le Turbo est un dripper unique dans son genre qui a été élu le meilleur atomiseur lors du Vapexpo Paris 2019.

Préparez-vous à sortir de vos sentiez battus car le Turbo risque de vous déstabiliser, c'est ce que nous allons voir lors de cette review vape.

Packaging :


A l'intérieur d'une jolie boîte ronde en métal, on y retrouve le turbo emballé dans une pochette en tissu noire, un joint torique Viton noir ID17mm, un joint torique Viton noir ID11mm, une vis M2x8, une vis M2x5, un pin central plein, un pin central bottom feeder et une clé Allen (2.5mm).

Fiche technique :

- Pas de vis : 510 et Bottom Feeder
- Capacité : Cuve de 1ml
- Poids : 40g
- Hauteur : 23,5mm 
- Diamètre : 22mm 
- Remplissage : Bottom Feeder ou par le haut
- Drip Tip : connexion 510 
- Résistance : Simple coil
- Airflow : Direct ou Indirect
- Matériaux : Inox, Ultem 

Design :


Vaponaute a toujours proposé un design original et élégant à son matériel. Pas de doute le Turbo fait parti de la famille Vaponaute.

Le mélange entre l’inox et l’ultem offre un look luxueux propre à la marque Vaponaute.

Son design pourrait faire penser à un atomiseur mais c’est bien un dripper.

Avec sa petite taille et avec son diamètre de 22mm, il pourra facilement se monter sur toutes les box.

Ce qui va déstabiliser les vapoteurs même les plus aguerris, c’est la position du coil.

Effectivement, il ne se monte pas comme les autres. Le coil vient se placer sur sur le côté et non a plat. Mais nous aurons l’occasion d’y revenir plus tard.

Le Turbo propose une cuve de 1ml ce qui est plutôt confortable pour un dripper surtout qu’il est prévu pour fonctionner en bottom feeder.

La cloche en ultem dispose de plusieurs trous permettant de passer d’un tirage MTL à un tirage aérien.

Airflow :


Comme je le disais plus haut, le Turbo permet de passer d'un tirage MTL à un tirage aérien grâce à ses 13 trous.

L'air va passer par les trous pour venir tourbillonner autour de la résistance, remonter par l'axe central pour finir vers le drip tip.

Il ne faut pas oublier de positionner l'airflow en face de la résistance pour que la magie opère.

Les différents airflows :
- 1 oblong 2x5mm
- 3 perçages diamètre 1.5mm
- 2 perçages diamètre 1.5mm
- 1 perçage diamètre 1.5mm
- 3 perçages diamètre 1.2mm
- 2 perçages diamètre 1.2mm
- 1 perçage diamètre 1.2mm

Remplissage :

Le Turbo est un dripper destiné au bottom feeder donc il faudra l'associer avec une box bf.

Mais il est toujours possible de le remplir en enlevant la cloche pour imbiber le coton ou par le haut.

Petite astuce, en décalent légèrement le trou de l'airlow de la résistance, il est possible de le remplir, mais l'opération peu s'avérer périlleuse.

Résistance :


Maintenant, je vais vous parler du montage et du plateau. Euh, il n’y a pas de plateau ?

L’originalité du Turbo se trouve ici... Effectivement, le montage se fait en position horizontale.

Le pôle positif se situe sur la partie supérieure et le pôle négatif est placé sur la base.

Il dispose de deux grosses vis à tête plate pour fixer le coil.

Petite astuce, il est possible d’écarter plus ou moins les plots selon la longueur de son coil.

Pour se faire, il suffit de desserrer le pin positif de la base et d’éloigner les plots à sa convenance, puis on ressert le pin.

Grâce à ce système, il est possible de mettre n'importe quelle résistance...

La position horizontale du coil, peut-être déroutante au début mais une fois qu’on a pris le coup, ça va nickel.

Le coton vient se placer naturellement autour de l'axe central. Il faut penser à prévoir un grand bout de coton pour faire le tour et le plonger dans la cuve de 1ml.

Test :


J'adore son design, le mélange entre l'inox et l'ultem est bien équilibré ce qui lui donne au Turbo une élégance à la Vaponaute.

Avec son diamètre 22mm, il est tout petit (mais costaud) et il peut se monter facilement sur n’importe quelle box.

Après avoir rencontré quelques difficultés pour apprivoiser le plateau. J’ai réalisé un montage, en alien fused clapton 0.4 ohm à 35 watts, je vais enfin pouvoir passer aux tests.

Ah non, j’ai oublié... il faut un drip tip. Oui vous avez bien lu, le Turbo est livré sans drip tip. Bon c’est pas grave, je reviens, je vais en chercher un dans un tiroir... Je reviens dans 5 minutes...

Voilà j’ai mon drip tip, passons aux tests...

Petite astuce lors du montage du coil, il ne faut pas trop le coller contre l'axe central, sinon la résistance va obstruer l’arrivée du e-liquide, donc risque de dry hit.

Au début de mes tests, je retirais la cloche pour imbiber le coton, mais s’il reste du liquide dans la cuve, il va se répandre sur les doigts et ce n’est pas top ! Donc il faut faire attention que le coton soit presque sec avant de recharger.

Ensuite je remplissais par le haut. Mais avec un drip tip 510, ça rend l’opération périlleuse et peu précise. Du coup, j’ai pris une box bf et ça va beaucoup mieux...

Même si la cloche est en ultem dès qu’on monte à environ 60 watts, il a tendance à beaucoup chauffer.

L’airflow en position grande ouverture est bruyant, c’est normal puisque c’est un turbo !!! Si on préfère la discrétion, il faut le passer en position MTL...

Passons à la restitution des saveurs, je dois avouer que j’ai été bluffé, il offre un relief et une précision impressionnante. On ressent chaque notes en bouche, j’ai redécouvert des liquides que je pensais connaître.

Bref, c'est un plaisir de vapoter avec ce Turbo !!!

Points positifs :

- Excellentes finitions et robuste
- Design original
- Rendu des saveurs exceptionnelles
- Airflow de MTL à aérien
- Montage innovant

Points négatifs :

- Pas de drip tip
- Montage réservé aux experts
- Airflow bruyant avec la grande ouverture
- Trop orienté bottom feeder

Conclusion :

Le Turbo n’est pas un dripper comme les autres... il s’est se démarquer avec son plateau et son montage original. Certes, il est difficile de le prendre en mains mais une fois qu’on a chopé le coup, c’est un plaisir de réaliser le montage de son choix.

Finitions au top et design élégant, il ne passe pas inaperçu.

Sans oublier son rendu des saveurs exceptionnelles, préparez-vous à redécouvrir vos e-liquides.

Il ne faudra pas traîner pour s'en procurer un exemplaire, car les 1500 pièces risques de partir comme des petits pains.

Je peux que vous le conseiller...
Test - Dripper - Turbo de chez VaponauteTest - Dripper - Turbo de chez VaponauteTest - Dripper - Turbo de chez Vaponaute
Test - Dripper - Turbo de chez VaponauteTest - Dripper - Turbo de chez Vaponaute
offre le petit fumeur
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article