Actualités sur la Vape - Revue pour Vapoteurs & tests eliquides

Les cigarettes électroniques et produits de tabac chauffé représentent 10 % des ventes

Les cigarettes électroniques et produits de tabac chauffé représentent 10 % des ventes
Après l’annonce d’une éventuelle « re-fusion » PMI / Altria, le magazine économique Challenges de cette semaine revient sur les investissements des cigarettiers dans le vapotage. Avec un zoom sur l’Hexagone.

En France, où Japan Tobacco International a également lancé une nouvelle cigarette électronique, Iqos et Juul s’installent peu à peu. Le premier y a fait son apparition en mai 2017, le second en décembre 2018.

« Juul, ça marche très fort » note une buraliste à Paris, y voyant un « effet nouveauté » alors que son établissement propose aussi Iqos. Les cigarettes électroniques et produits de tabac chauffé représentent déjà « environ 10 % des ventes en Ile-de-France » estime Bernard Gasq, le président régional de la fédération des buralistes et administrateur de la Confédération.

« Sept mois après notre lancement, nous étions la première marque de systèmes fermés (appareil et pods) à Paris » revendique la directrice générale de Juul Labs France, Ludivine Baud.

La marque, présente dans 17 pays, se développe en adoptant un ton rassurant : elle a par exemple lancé en France des recharges avec deux nouveaux taux de concentration de nicotine pour accompagner ceux qui souhaitent réduire progressivement.

C’est tout l’enjeu. Ces outils, pour être acceptés par les autorités sanitaires, doivent être destinés à ceux désirant arrêter de fumer. Le PDG de Juul Labs vient ainsi d’appeler sur la chaîne américaine CBS les non-fumeurs à ne pas vapoter ni utiliser Juul, présenté comme une alternative destinée aux fumeurs adultes.

C’est aussi le discours de PMI avec Iqos. Son produit, déployé dans 47 pays – et dont la commercialisation vient d’être autorisée aux États-Unis – compte quelque 11 millions d’utilisateurs dans le monde.

Désormais, les « produits à risque réduit » pèsent même près de 20 % du chiffre d’affaires du cigarettier ».


Source : Le monde du tabac
offre le petit fumeur
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article