Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualités sur la Vape - Revue pour Vapoteurs & tests eliquides

Secouez secouez moi !!

Secouez secouez moi !!
Il est loin le temps où l’on pouvait dire impunément “ces liquides, là, on ne sait pas ce qu’il y a dedans”. Si, on sait, on le sait même très précisément : propylène glycol, glycérine végétale, nicotine, arômes.

Autant de constituants qui n’ont pas tous le même poids. Et, petit à petit, les composants du e-liquide vont se séparer. La nicotine, souvent plus légère, a tendance à remonter à la surface, quand la VG va descendre vers le fond. Concrètement, cela signifie que, quand vous prenez un flacon qui repose sur une étagère depuis plusieurs semaines, le premier remplissage sera beaucoup plus concentré en nicotine que la fin du flacon.

Les éléments constitutifs du e-liquide, eux, ne sont pas soumis à la dégradation, ou du moins à une dégradation si rapide. Et les éléments dégradés dans un e-liquide perdent simplement en qualité, sans devenir pour autant toxiques. Un liquide oublié cinq ans dans un placard vous apprendra ce que “fadeur” veut dire, mais ne vous empoisonnera pas.

Pour éviter cela, il y a une solution simple : agitez votre flacon. Exactement comme vous le feriez d’une boisson gazeuze aux oranges, celle que, sinon, la pulpe elle reste au fond.

Et cela ne s’arrête pas aux liquides stockés depuis longtemps : le phénomène de séparation commence rapidement, de façon infinitésimale, certes, mais le meilleur moyen pour avoir une répartition bien homogène des constituants, principalement la nicotine, reste de secouer un peu son flacon à chaque remplissage de tank.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article