Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualités sur la Vape - Revue pour Vapoteurs & tests eliquides

Vapoter aiderait à arrêter le tabac, qu’on le veuille ou non

Vapoter aiderait à arrêter le tabac, qu’on le veuille ou non
Le fait de vapoter aiderait inévitablement à diminuer sa consommation de cigarettes, voire à arrêter de fumer, rapporte une étude scientifique britannique. Une preuve de plus que la cigarette électronique est un bon moyen de sevrage tabagique.

Qu’ils le veulent ou non, les fumeurs finiraient par diminuer voire arrêter complètement le tabac en passant à la cigarette électronique, ou e-cigarette. C’est en tout cas ce qu’ont observé des chercheurs de l’université d’East Anglia au Royaume-Uni.

Ces derniers ont interrogé 40 personnes adeptes du vapotage à propos de leurs antécédents de tabagisme, leur tentatives passées d’arrêter de fumer et leur tabagisme actuel.

La plupart des sondés ont indiqué avoir déjà tenté d’arrêter de fumer, sans succès. 17% ont déclaré qu’ils aimaient fumer et qu’ils n’avaient jamais eu l’intention d’arrêter. Le Dr Caitlin Notley, principale auteure de l’étude, indique que ces fumeurs sont des “vapoteurs accidentels” : en clair, il n’ont jamais vapoté dans le but d’arrêter de fumer du tabac, simplement par envie ou parce qu’on leur a offert une e-cigarette. “Ils ont commencé à l’apprécier, et c’est seulement là qu’ils l’ont perçue comme un moyen de sevrage tabagique”, détaille-t-elle.

La plupart des sondés ont déclaré être rapidement passés du tabac classique au vapotage. “Nous avons constaté que les gens rechutaient occasionnellement en fumant une cigarette, principalement pour des raisons sociales ou émotionnelles, mais cela ne conduisait pas nécessairement à une rechute complète", a ajouté le Dr Notley. “Cette étude suggère que le vapotage est un substitut viable à long terme pour le tabagisme, avec des implications importantes pour la réduction des méfaits du tabac”, souligne-t-elle.

“Les cigarettes électroniques sont au moins 95% moins nocives que le tabac, et elles sont maintenant la méthode la plus populaire pour arrêter de fumer au Royaume-Uni”, rappelle le Dr Notley. “Non seulement cela se substitue bien à bon nombre des éléments physiques, psychologiques, sociaux et culturels de la cigarette, mais c'est aussi un plaisir en soi, tout aussi pratique et moins coûteux que le tabagisme. Mais le fait vraiment intéressant que nous avons constaté, c’est que le vapotage peut également pousser les gens qui n’ont même pas l’intention d'arrêter de fumer à finalement y parvenir”, conclut la scientifique.

Si la plupart des liquides pour cigarette électronique contiennent tout de même de la nicotine qui maintient la dépendance, et certains arômes controversés, le vapotage semble tout de même être un moyen de sevrage idéal et efficace pour les fumeurs, engagés ou non dans un processus d’arrêt du tabac.


Source : Santé magazine
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article