Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualités sur la Vape - Revue pour Vapoteurs & tests eliquides

Vidéos - Poumons noircis d’un fumeur VS poumons sains

Une infirmière américaine a filmé les poumons d’un fumeur décédé. Atteint de BPCO, il fumait un paquet par jour. Les images montrent les méfaits du tabac sur l’élasticité des poumons.
Vidéos - Poumons noircis d’un fumeur VS poumons sains
Des poumons noirs, comme carbonisés, l’image est choquante. Elle correspond à l’état des poumons d’un homme qui a fumé un paquet de cigarettes par jour pendant 20 ans. Amanda Keller est infirmière en Caroline du Nord aux Etats-Unis. C’est elle qui a tourné les images des poumons.



A côté des poumons du fumeur, figurent ceux d’une personne saine. Pendant la vidéo, l’infirmière fait fonctionner les poumons à l’aide d’une pompe. Ceux du fumeur sont beaucoup moins élastiques que les poumons sains, ce qui fait qu’ils se dégonflent beaucoup plus vite. Ses images permettent de comprendre pourquoi les fumeurs s’essoufflent plus vite.

Un homme atteint de BPCO

Le fumeur décédé était atteint de broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO). C’est-à-dire une d'une inflammation des voies aériennes, dont les bronches, qui conduit à un épaississement des parois et une hypersécrétion de mucus. A mesure que la maladie progresse, les alvéoles pulmonaires sont détruites. Cela va provoquer une gêne pendant la respiration.

3,5 millions de personnes atteintes en France

Cette maladie est la 4e cause de décès dans le monde. 3,5 millions de personnes en seraient atteintes en France, mais les deux-tiers l’ignorent. Nombreux sont ceux qui pensent que pour un fumeur, il est normal de tousser le matin : c’est la " toux du fumeur ". En réalité, cette toux peut être un signe de BPCO. Si elle n’est pas détectée et soignée à temps, elle va rétrécir le calibre des bronches. Une dégradation qui est irréversible. Comme le rappelle l’Inserm, on ne pas guérir d’une BPCO, seulement ralentir l’évolution de la maladie, et parfois inverser certains symptômes.

17 000 décès chaque année en France

Pour diagnostiquer la BPCO, il faut faire un examen au spiromètre. Cela consiste à souffler dans un petit appareil. C’est le médecin qui peut ensuite vous rediriger vers un pneumologue qui réalisera avec d’autres instruments le diagnostic final de la BPCO. On estime le nombre de décès liés à la BPCO en France à 17 000 chaque année. Dans 8 cas sur 10, le tabac est responsable.


Source : Pourquoi docteur
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article