Actualités sur la Vape - Revue pour Vapoteurs & tests eliquides

Interdire ou non la publicité des vapoteuses au Canada ?

Interdire ou non la publicité des vapoteuses au Canada ?
Des organismes de lutte contre le tabagisme dénoncent l’incohérence du gouvernement fédéral qui s’apprête à encadrer la cigarette électronique.

La Coalition québécoise pour le contrôle du tabac, l’Association canadienne de santé publique et Médecins pour un Canada sans fumée veulent interdire la publicité des vapoteuses dans la sphère publique qui pourrait «créer une nouvelle génération de fumeurs».

Ils ont témoigné lundi devant le comité permanent de la santé de la Chambre des communes où le projet de loi S-5 est à l’étude.

«Ce n’est pas un projet de loi qui est équilibré», a affirmé la porte-parole de la Coalition québécoise pour le contrôle du tabac, Flory Doucas, en conférence de presse.

Cette législation vise à encadrer la cigarette électronique qui, bien qu’illégale, est déjà en vente libre au Canada depuis une dizaine d’années. Cela inclut sa fabrication, sa vente, son étiquetage et sa promotion.

«Dans les faits, on n’a pas mis les mesures nécessaires pour contrôler le marketing de ces produits-là, a souligné Mme Doucas. On va permettre des publicités à la télé, à la radio, sur des abribus — tous azimuts — pour des cigarettes électroniques qui contiennent de la nicotine.»

C’est cet ingrédient qui crée une dépendance. Selon ces organismes, des publicités vantant les cigarettes électroniques pourraient inciter les non-fumeurs, particulièrement les jeunes, à commencer à fumer. Ils craignent qu’une fois accros, ces nouveaux fumeurs se tournent vers la cigarette traditionnelle.

Ils proposent que la publicité des produits de vapotage soit limitée aux fumeurs qui peuvent les utiliser comme outil pour écraser. C’est cet effet bénéfique qui les avait d’abord poussés à appuyer le projet de loi.

Ils sont prêts à retirer cet appui si le gouvernement rejette l’amendement qu’ils proposent. Ils demandent que les mêmes règles publicitaires pour les produits du tabac s’appliquent pour les cigarettes électroniques et que, par conséquent, les annonces qui les associeraient à un certain style de vie soient interdites.


Source : Journal Métro
offre le petit fumeur
Apivape
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article