Journal du Vapoteur - Actualités Vape - Revues pour Vapoteurs & tests eliquides

Prévention du tabagisme au collège

Prévention du tabagisme au collège
Séance de prévention du tabagisme hier, pour les élèves de 5 e du collège Gérard-Philipe. Des jeunes souvent influencés dans ce domaine par la pression du groupe.

« C'est souvent en arrivant au collège que les élèves peuvent être tentés de commencer à fumer », constate Caroline Bore, l'infirmière du collège Gérard-Philipe. Alors depuis hier, elle vient à la rencontre des élèves de 5 e de l'établissement, durant leur cours de SVT (sciences et vie de la terre), pour les sensibiliser aux méfaits du tabac.

« C'est important que vous sachiez ce qu'il y a dedans »

Il faut dire qu'à leur âge, « on est influençable », note leur professeur de SVT, Vivien Lamirault. Et il est parfois difficile de résister à la pression du groupe, à ses amis fumeurs, de peur d'être exclu. « L'objectif est de vous donner les clefs pour dire oui ou non, mais résister à la pression du groupe », annonce l'infirmière.

Ces clefs, ce sont des arguments pour pouvoir dire non. Non, au tabac, car « c'est une drogue. » Les jeunes en ont d'ailleurs bien conscience. Non à la cigarette, car elle comporte nombre de produits toxiques : « ammoniac, solvant, méthanol, arsenic, phosphate de potassium, qui est un engrais agricole... C'est super important que vous sachiez ce qu'il y a dedans », souligne l'infirmière, avant d'aborder les maladies liées au tabac. Des maladies de l'appareil respiratoire, qui font écho dans l'esprit des élèves, à quelques jours d'une épreuve sportive, le cross scolaire (qui aura lieu le 17 octobre), mais aussi du cœur, de l'estomac, de l'appareil reproducteur chez l'homme comme chez la femme...

« Le tabac agit vraiment sur l'intégralité du corps, parce que notre sang passe bien partout. » Et la cigarette électronique n'a pas non plus été oubliée. « On ne sait pas encore si c'est nocif ou pas sur le corps, on n'a pas assez de recul », mais à voir la liste des composants...

« Maintenant, c'est vous qui avez les cartes, conclut l'infirmière, c'est vous qui choisissez, pour vous », tout en sachant que « si vous commencez, c'est ensuite compliqué d'arrêter. »


Source : Le Berry
offre le petit fumeur
voopoo
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article