Actualités sur la Vape - Revue pour Vapoteurs & tests eliquides

Test - Eliquide - Venus de chez Space Jam

Introduction :

Je vous propose donc le test du Venus de chez Space Jam, saveur gourmande.

Fiche technique du e-liquide :

Fabricant : Space Jam
Fabrication : USA
Saveur : gourmande
Goût : mélange de guimauve grillée, nappée de beurre de cacahuète, le tout arrosé de caramel et de notes de crème chantilly
Les différents taux de nicotine disponibles : 0 / 3 / 6 / 12 / 18 mg
Répartition PG / VG : 50% Propylène Glycol et 50% Glycérine végétale
Contenances disponibles : 30 ml

Packaging du flacon :


Le e-liquide est proposé dans un flacon en verre et est scellé, un pipette est livrée avec pour le remplissage. L’étiquette présente toutes les informations nécessaires (taux nicotine, visualisation du niveau, pictos d’avertissement…).
Les flacons sont équipés de bouchons sécurité enfants.

Avant de vous donner mon avis, je tiens à vous préciser que, tester un e-liquide est un exercice relativement difficile et forcément subjectif car il dépend des goûts et du palais de chaque vapoteur.

Matériel pour effectuer le test :

Pour effectuer ce test, j'ai pris l'IPV3 et j’ai pris mon Lemo, réglé sur 10 Watts, afin d’avoir le meilleur rendu des saveurs.

Avis :

Ce e-liquide procure un gros volume de vapeur (hit), doux et savoureux en gorge.
J'ai testé ce savoureux mélange de guimauve grillée, nappée de beurre de cacahuète, le tout arrosé de caramel et de notes de crème chantilly, le goût est délicieux, subtile et sucré.
Ambiance barbecue dans la bouche de marshmallow grillé avec une touche de cacahuète. Franchement sympathique et pas écœurant. Un vrai plaisir à vapoter devant un bon film à la TV.
Pour les gourmands, vous pourrez le consommer pour un moment de gourmandise ou tous les jours, je vous le conseille fortement.

Test - Eliquide - Venus de chez Space JamTest - Eliquide - Venus de chez Space Jam
offre le petit fumeur
voopoo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article