Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualités sur la Vape - Revue pour Vapoteurs & tests eliquides

Test - Pod mod - TGO 70W de chez Vapefly

Test - Pod mod - TGO 70W de chez Vapefly

Introduction :

Ami de la Vape, bonjour.

Aujourd’hui, je t’emmène chez VAPEFLY pour découvrir le nouveau Pod Mod TGO, rempli d’innovations technologiques comme la reconnaissance digitale ou le chargement par USB C.

Au déballage, ce Pod Mod me fait penser à une box sortie il y a quelques années et dont les anciens se souviendront, la EVIC VT, inspirée du design des véhicules de sport par sa peinture avec les bandes :
Test - Pod mod - TGO 70W de chez Vapefly
Compacte, cette cigarette électronique embarque le meilleur de la technologie et Vapefly ne s'est pas contenté de livrer une e-cigarette efficace, il s'est mis pour objectif de proposer de réelles innovations…

Pari gagnant ?

Nous allons voir cela de plus près dans cette revue vape.

Packaging :

Test - Pod mod - TGO 70W de chez Vapefly
Ton Pod arrivera dans une boite cartonnée contenant :

- 1 Pod TGO 70W
- 1 Cartouche TGO
- 1 Résistance TGO mesh 0.30 ohm
- 1 Résistance TGO mesh 0.60 ohm
- 1 Câble USB-C
- 1 Manuel d'utilisation

Fiche technique :

- Fabricant : Vapefly
- Type de produit : Pod
- Puissance variable : 5 à 70 watts (incrémentation de 1 watt)
- Tension réglable : Oui
- Capacité de la batterie : 2300 mah
- Temps de recharge : 90 min
- Type de résistances : 0,3 Ohm, 0,6 Ohm, Résistance Mesh
- Contenance du pod : 4,5 ml
- Hauteur : 102 mm
- Largeur : 23 mm
- Profondeur : 50 mm
- Poids : 150 g
- Type d'inhalation : Directe (DL) / Indirecte (MTL)
- Déclenchement : Par bouton (switch)
- Matériaux : Alliage de zinc, PCTG

Design :

Test - Pod mod - TGO 70W de chez Vapefly
Sur le dessus du Pod, tu auras le réservoir d’une contenance de 4.5ml.

Les 03 petites ouvertures situées juste en dessous permettent de voir le niveau du e-liquide restant. Bon par contre il te faudra de bons yeux !
Test - Pod mod - TGO 70W de chez Vapefly
Côté face, le panneau de commandes où tu trouveras, en haut, le bouton fire tout rond.

Juste en dessous l’écran bien lisible.

Plus bas le + et le –.

Et enfin la prise USB-C.
Test - Pod mod - TGO 70W de chez Vapefly
Sur la partie arrière, tu trouveras la molette assurant la gestion du flux d'air. Pour ce faire, il suffit de tourner la bague crantée…
Test - Pod mod - TGO 70W de chez Vapefly

Remplissage :

Test - Pod mod - TGO 70W de chez Vapefly
Quelle bonne idée ce système de remplissage…

Sur le dessus, tu verras un petit triangle…

Il te suffit d’appuyer dessus et de faire coulisser la trappe pour accéder au trou de remplissage.

Il est suffisamment large pour accepter tous les embouts…

Fini de retire les cartouches, de chercher les bouchons en silicone… pour au final en foutre partout !

Très bien vu Monsieur VAPEFLY.

Montage de la résistance :

Test - Pod mod - TGO 70W de chez Vapefly
Y a pas plus simple :

Tu retires la cartouche et tu incères la résistance dans le premier trou que tu verras !

Tu ne peux pas le rater, il est de diamètre est assez conséquent… et en plus il n’y en a qu’un !!

Test :

Test - Pod mod - TGO 70W de chez Vapefly
Pour allumer ton Pod, c’est du classique, 5 clics pour voir l’écran s’allumer…

Tu y verras le mode utilisé, le niveau de batterie, l’indicateur de puissance en watt, la valeur de la résistance en ohm, la valeur de sortie en volt, un compteur de puffs et le compteur de la durée du dernier puff.

Mais avant de commencer, tu vas découvrir la grande NOUVEAUTE proposée par Vapefly concerne l'activation de ton pod !

Laisse tomber le switch classique, car le Pod TGO intègre un capteur d'empreinte digitale qui autorise l'enregistrement de 6 empreintes.

Grâce à ce système, le Pod TGO ne pourra être utilisé que par les personnes autorisées !

Pour accéder à ce réglage, tu vas devoir appuyer simultanément sur le fire et le bouton +.

Une fois le menu affiché, les boutons + ou – vont te permettre de sélectionner les numéros en haut de l’affichage de 1 à 6 pour les identifications personnalisées.

ATTENTION, il te faudra t’enregistrer pour le 1 et le 2 en tant que propriétaire !

Ne fais pas comme moi, je l’avais fait qu’une fois !!!! Et ça ne fonctionnait pas…

Donc pour t’enregistrer, sous le numéro 1, clique 1 fois sur le fire, puis un petit bonhomme de couleur bleue va apparaitre…

A partir de ce moment, appuie avec le doigt que tu veux, tu as le choix sur les 10, jusqu’à temps qu’une empreinte bleue s’affiche en intégralité.

N’oublie pas de recommencer sous le numéro 2 !!

Une fois cette manipulation faite, ça fonctionne très bien, et personne ne pourra vaper avec ton Pod si elle n’est pas enregistrée.

Tu pourras si tu le désires, enlever cette fonction en cliquant 3 fois sur le fire. Cependant elle se remet automatiquement au bout de 24 heures…. Il te faudra donc recommencer.

Pour régler la puissance que tu désires, il te faut déverrouiller ton Pod en appuyant sur le + et le - … ensuite réglages habituels… Rien de compliqué.

Une fois ta cartouche remplie, tu vas la remettre en place.

Autour du bouton fire, une lumière verte va clignoter, et ton Pod va vibrer… C’est normal, ça veut dire que tout est en place.

Pour régler le mode de ton Pod, il faut appuyer 4 fois sur le fire et tu verras les modes :

- STD : Standart.

- SPORT : Pour plus de puissance sur les premières secondes.

- ECO : Contraire de SPORT… réduit la puissance les premières secondes, donc meilleure autonomie.

- VPC : Pour paramétrer une courbe de puissance.

Perso, j’ai mis la résistance en 0.60 et réglé à 25 watts…

La vape est très aérienne si l’air flow est ouvert à fond. Ce sera plus restrictif bien sûr en fermant ce même air flow complètement…

La vapeur est dense, les gouts assez bien restitués.

En 0.32 à 35 watts, ça envoie beaucoup plus en volume de vapeur, mais c’est très très aérien.

Points positifs :

- Contenance de 4.5ml
- Système d’identification
- Le remplissage du réservoir au TOP
- Bonnes saveurs
- Grosses vapeurs

Points négatifs :

- La position de la molette de réglage de l’air flow en parallèle avec le Fire…On peut confondre les 2
- Molette de réglage de l’air flow pas très pratique à tourner
- Niveau de liquide par les ouvertures peu visible (vaut mieux retirer la cartouche pour bien voir)
- Molette de l’airflow que l’on confond avec le fire au début
- Drip tip propriétaire

Conclusion :

J’étais quelque peu dubitatif sur le système d’identification…

Mais je me suis rendu à l’évidence, ça fonctionne parfaitement.

Au niveau sécurité, c’est bien vu aussi car si votre Pod est dans ta poche, rien ne pourra la déclencher à part ton empreinte…

J’ai pris beaucoup de plaisir pendant ce test…

La vapeur est dense et les arômes bien restitués… Que demander de plus ?
Test - Pod mod - TGO 70W de chez Vapefly

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article