Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Actualités sur la Vape - Revue pour Vapoteurs & tests eliquides

France Vapotage souhaite la réouverture du groupe de travail sur le vapotage

France Vapotage souhaite la réouverture du groupe de travail sur le vapotage
Dans une tribune, France Vapotage – fédération professionnelle des fabricants des produits de la vape – déplore l’offensive répétée de l’OMS contre la cigarette électronique et s’inquiète de ses répercussions sur la santé publique.

Dans un document mis en ligne il y a quelques jours sous forme de « questions-réponses », l’Organisation mondiale de la santé (OMS) livre une nouvelle fois une charge sans nuance contre le vapotage. L’OMS estime que les cigarettes électroniques ne sont « en aucun cas sûres ». Accusées de tous les maux, elles pourraient même être plus dangereuses que les cigarettes ordinaires !

Ces déclarations vont en effet à l’encontre de toutes celles émises par les pouvoirs publics de nombreux pays, dont la France, quant à la contribution indéniable de la vape à la baisse de la prévalence tabagique.

Une fois de plus, certains médias se sont emparés des termes employés, inutilement anxiogènes, et ont contribué à semer le doute auprès des consommateurs actuels (plus de 3 millions en France) comme auprès des fumeurs en recherche de solution de diminution ou d’arrêt du tabac.

Post publication et en catimini, l’OMS a souhaité apporter des modifications de fond tempérant les déclarations initiales. Mais celles-ci ont, d’ores et déjà, porté préjudice au secteur et alarmé les consommateurs.

Il est temps d’examiner les faits et seulement les faits avec honnêteté et transparence, sur la base des études scientifiques disponibles. C’est dans cet esprit que notre fédération a pris en 2019 l’initiative de commander une revue d‘études scientifiques existantes auprès du cabinet Opus Line, excluant les travaux de recherche financés par l’industrie pharmaceutique, du tabac ou du vapotage.

Comme nous l’avons souligné, un consensus scientifique existe maintenant sur le fait que le vapotage, si l’on ne peut pas pour le moment prouver sa totale innocuité́ sur le long terme, est indubitablement et sans commune mesure moins nocif que le tabac. Plusieurs études ont ainsi démontré́ que la vapeur de la cigarette électronique contenait 95% d’émissions nocives de moins que la cigarette tabac, et qu’elle était plus efficace pour arrêter de fumer que le patch nicotiné.

Bien sûr, d’autres études scientifiques, notamment épidémiologiques avec de larges cohortes, doivent désormais établir l’impact du vapotage sur la santé à long terme. Mais il n’en reste pas moins que le vapotage, bien encadré, aide des consommateurs à arrêter de fumer.

« France Vapotage demande, par ailleurs, que les conditions d’un débat apaisé soient enfin réunies, à travers notamment la restauration par le Ministère de la Santé du groupe travail « Vapotage » pour permettre à toutes les parties prenantes, consommateurs et professionnels, d’échanger et de dialoguer. »


Source : Le monde du tabac

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article